liens evitement

Réduire

Un nouveau portail pour le Palais de la Berbie

Cité épiscopale d’Albi

Percée au XVIIIe siècle par le cardinal de Bernis sous la galerie d’Amboise du palais de la Berbie, la porte cochère avait été bouchée au début du XXe siècle avant d’être rouverte en 2002 à l’occasion des travaux de restructuration du musée Toulouse-Lautrec. Longtemps laissé béant, le passage a fait l’objet d’une réflexion architecturale en vue de réaliser un nouveau portail donnant sur le quai Choiseul.

Ce chantier sera piloté par le maître d’ouvrage - le Syndicat mixte du Palais de la Berbie - composé du Département du Tarn et de la Ville d’Albi. « L’objectif est de redonner au rempart son intégrité tout en introduisant une transparence sur la cour et le paysage au-delà du Tarn », indique Michel Peron, architecte du patrimoine à qui a été confié le travail.

« Le portail proposé sera constitué de lames de métal dans le prolongement des assises en briques. La maçonnerie en arrachement de la brèche serait conservée, trace, en creux, de l’histoire du lieu. »

Si le projet doit encore être validé par les instances et services du ministère de la Culture (DRAC,...), il sera présenté au public à l’occasion des Journées du patrimoine au musée Toulouse-Lautrec.


Menu | Haut de page


Actualités