liens evitement

Réduire le texte Agrandir le texte Imprimer la page
Réduire

Présentation

Cité épiscopale d’Albi

Ces quartiers sont le témoignage de vingt siècles d’histoire : ici brûlaient des fours de potiers gallo-romains, tout près du sanctuaire que les Albigeois élevèrent plus tard en l’honneur de leur évêque saint Salvi ; dans ces rues qui ont souvent gardé leur aspect médiéval, sont passés saint Bernard et Simon de Montfort et les évêques, devenus seigneurs d’Albi, après la croisade des Albigeois.

Dans les rues défilèrent avec leur cortège, Richelieu et Molière, et aussi des prélats fastueux : les Daillon du Lude, Choiseul, Bernis…

Plus près de nous, traversèrent ces quartiers les deux enfants d’Albi les plus illustres : le navigateur Lapérouse (1741-1788) et le peintre Toulouse-Lautrec (1864-1901), ainsi que deux Albigeois de coeur et d’adoption : les hommes politiques français Jean Jaurès (1859-1914) et Georges Pompidou (1911-1974).

L’écrivain académicien Pierre Benoît (1886-1962), lui aussi originaire d’Albi, écrivit à propos de la ville :

“Être né à Albi, avoir été baptisé dans le plus extraordinaire sanctuaire du monde, voilà un titre de noblesse dont je ne devrais pas m’enorgueillir puisque je ne le dois qu’au hasard, et auquel cependant je tiens tout autant que s’il était issu des plus savantes préméditations…”


Menu | Haut de page


Découvrir